Accueil

Galerie L'énergie

Galerie L'émotion

Galerie L'enchantement

Galerie L'envoûtement

Quoi de neuf

 

 

Visiteur #

 

 

 

 

Passage de Vie

Sur la route de mon destin, c'est en toute confiance

que j'avance petit à petit, à pas sans hésitation.

À pas feutrés, sans hâte, la nature me souriant

j'admire désormais cette forêt qui m'accompagne et me guide.

 

Perdue au milieu de la forêt sans boussole

aveuglée par l'illusion, j'avais perdue ma route.

C'est de tronc en tronc, d'éclaircie en éclaircie

que j'ai pu retrouver mon chemin pourtant tout tracé.

 

Ayant laissé derrière moi tous ces doutes,

toutes ces croyances et ces ronces,

je trouve enfin la quiétude du moment présent

quiétude faite de foi et de courage.

 

C'est vers la lumière que je me dirige.

Me tenant la main, mon instinct me pousse

en direction d'une voie faite de légereté,

une voie où je pourrai me dépouiller.

 

Laissant derrière moi des vêtements trop serrés

trop étroits et élimés, je les troquerai pour une tunique blanche.

Je pourrai ainsi me fondre dans la lumière du bout du tunnel,

intégrer une dimension où l'amour est roi, où l'amour est loi.

* * * * * * * * *

La Course

Course folle, course effrénée vers un but inconnu.

Un nuage de poussière rosée recouvre mes sabots

mais cette poussière quasi aveuglante n'est que passagère.

La vitesse et le vent auront tôt fait de la soulever de la dissiper.

 

Collée à ma mère je fonce avec elle.

Il a suffit d'un déclic pour que je m'élance

pas de questions inutiles, suivre le mouvement.

La confiance établie l'osmose nous lie.

 

Suivre ma mère coûte que coûte sans aucune hésitation.

Suivre la voie tracée par celle que j'aime et qui m'a mis au monde.

Elle sait, oui elle sait où nous mènera cet élan, cette pulsion.

Pas de compétition, juste suivre le rythme en cadence.

 

Fougueuse, je me jette dans l'inconnu, dans la vie

collée à ma protectrice je ne crains ni le vent ni la vitesse.

Ma crinière et la queue au vent, qu'ai-je à craindre ?

Grisée par la vitesse, je pars à la découverte de mon monde.

* * * * * * * * *

Mystère

Élégante et raffinée, toute de rouge vêtue

tu évolues gracieuse et mystérieuse.

Qui se cache derrière cette silhouette vaporeuse ?

Frou-frou ondulant, montre-moi ton visage.

En attente de ton cavalier, le rythme te fait onduler

mais déjà je te vois évoluer sur la piste de danse

ta traîne virevoltant sur le plancher,

toi tu te laisses entraîner au son de la musique.

 

Vos pas accoutumés l'un à l'autre suivent la cadence

son bras entourant ta taille te guide.

Ton bras mollement posé sur son épaule

donne l'impression d'un gracieux envol.

 

Tous ces yeux rivés sur votre couple harmonieux

en disent long sur l'admiration qu'ils vous portent

et vous sans l'ombre d'un doute

intriguez l'assemblée et invitez au mystère.

 

Parée de rouge pour un soir, tu éblouis.

Il n'est pas illusoire de penser que tu insuffles la passion.

Belle dame, sortie de l'imagination

ton apparition m'a conquise.

* * * * * * * * *

 

 

Dernière mise à jour: 11/24/2010
Tous droits réservés Gisèle Lusignan

Écrivez-moi